Communication incompréhensible...126,7

Échangez avec des passionnés d'aviation sur une foule de sujets (reliés de près à l'aviation), trucs, aventures aériennes. Obtenez des conseils ou initiez-vous à l'aviation. Prenez contact avec l'association, faites-vous des amis(es), conservez le contact.

Re: Communication incompréhensible...126,7

Messagepar léo » Lun 20 Mar, 2017 09:10

Minnie a écrit:Bonjour à tous,

Suis-je la seule à ne rien comprendre de certaines communications sur le 126,6? Les tests de compétence linguistique sont-ils les mêmes pour tous? Hier, 3 pilotes asiatiques essayaient tant bien que mal de donner leur position et leur altitude, bloquant les ondes par leurs communications répétitives et incompréhensibles.
Je n'ai jamais réussit à comprendre leur position me fiant à leur altitude ( encore là, je ne suis pas certaine) et espérer qu'ils n'étaient pas près de moi.
J'espère qu'aucun incident ne surviendra. Je suis en communication avec industrie canada pour trouver un lien "facile" pour déposer une plainte. Hier, même les lettres d'appel étaient inaudibles.

Pourtant position et altitude ... permettrait d'assurer la sécurité de tous.
Suis-je la seule à n'y rien comprendre?

Marie "Minnie" Josée


Je vien de me rappeler de ce tread en 2012... heureux Marie de savoir que je n'étais pas le seul ! Quand même TC fait l'autruche ma fois du bon dieu!

Le
Avatar de l’utilisateur
léo
Participant à l'aise
Participant à l'aise
 
Messages: 980
Inscription: Mar 05 Sep, 2006 20:43
Localisation: Terrebonne
Possédez-vous une licence de pilote?: Oui
Marque de l'avion: Piper warrior
Modèle de l'avion:
Identification de l'avion:

Re: Communication incompréhensible...126,7

Messagepar léo » Lun 20 Mar, 2017 09:13

Louis_greniier a écrit:Me dérange pas plus que les autres, moi, les chinois incompréhensibles sur 126.7: j'ai le volume à OFF anyway...

Louis

Louis me conseille tu ça? Sa marche tu? Même en 2017?
Est vraiment bonne!
Hihi
Léo
Avatar de l’utilisateur
léo
Participant à l'aise
Participant à l'aise
 
Messages: 980
Inscription: Mar 05 Sep, 2006 20:43
Localisation: Terrebonne
Possédez-vous une licence de pilote?: Oui
Marque de l'avion: Piper warrior
Modèle de l'avion:
Identification de l'avion:

Re: Communication incompréhensible...126,7

Messagepar C-GBVK » Lun 20 Mar, 2017 11:18

Bonjour

Sur 126,7 que le gars s'exprime en Anglais ou en mauvais anglais , je suis unilingue Francais donc cela change pas grand chose ..
et cela change pas grand chose pour un uniligue anglais qui écoute sur 126,7 des message en francais ..
le pilote de BF109 qui ma initié en en 1962 , ma dit regarde partout autour de toi, celui que tu n'as pas vue vas te descendre .
Mise en contexte en 2017 celui que tu n'as pas vue risque de t'accrocher .
126,7 c'est une bonne chose, a condition de ne pas en abuser et encombrer la frequence en signalant sa position a a toutes les deux minutes, avec tout un bla bla autour ..

Maintenant j'éspere que on deviendra pas comme les Belges ou tout se passe en anglais , on vas voir fleurire les licences en bois pour piloter un Champion .ou un ULM au fond de la foret ou dans un champs .

l'essentiel de la sécurité en vol ce n'est pas les messages radio , mais l'éducation visuel que les pilotes ont , combien de pilotes regarde en arriere avant d'amorcer un virage particulierment a droite ?

André
Avatar de l’utilisateur
C-GBVK
Sérieux participant
Sérieux participant
 
Messages: 2361
Inscription: Ven 04 Juil, 2008 22:49
Localisation: Sorel
Possédez-vous une licence de pilote?: Non spécifié
Marque de l'avion:
Modèle de l'avion:
Identification de l'avion:

Re: Communication incompréhensible...126,7

Messagepar DeltaMike » Lun 20 Mar, 2017 12:59

C-GBVK a écrit:...combien de pilotes regarde en arriere avant d'amorcer un virage particulierment a droite ?


Excellente question. Il y a plusieurs années, lors d'une "Check ride" en vue de louer, l'instructeur m'a demandé d'amorcer une vrille. J'ai balancé les ailes de chaque côté avant de faire la vrille, pour vérifier s'il y avait du trafic en dessous. Bien l'instructeur était surpris, et m'a dit que c'était la première fois qu'il voyait ça. C'est comme ça qu'on m'a montré à voler, mais je crois que ça s'est perdu avec les années.
ImageDaniel
Avatar de l’utilisateur
DeltaMike
Fondateur
Fondateur
 
Messages: 4481
Inscription: Lun 24 Nov, 2003 16:28
Localisation: Gatineau
Possédez-vous une licence de pilote?: Oui
Marque de l'avion: Cessna
Modèle de l'avion: 172N
Identification de l'avion: C-GGHF

Re: Communication incompréhensible...126,7

Messagepar AlexisBV » Lun 20 Mar, 2017 13:33

Faut le dire, les pilotes étranges qui viennent ici ne viennent pas pour apprendre une langue. J'imagine que 99% d'entre eux retourneront dans leur pays pour piloter en communiquant dans leur langue maternelle.

Alors ils apprendront le stricte minimum pour pouvoir faire leurs cours ici. Oui on peut monter les requis, ils iront ailleurs et le problème sera "réglé". MAIS... c'est tout à fait vrai que c'est pas différent de la situation anglais/français qu'on a au Québec (surtout en région). On pourrait avoir un étranger parfaitement à l'aise en anglais, ça l'aidera pas dans une bonne partie de la province.

Les seules "vraies" solutions:

1) Exiger une seule langue universelle pour les comms en aviation partout dans le monde. Désolé mais ce sera pas le français. OU,
2) attendre que les datalink seront assez avancés et abordables pour que tous puissent indiquer leur position et intentions électroniquement (genre sur une moving map)
Avatar de l’utilisateur
AlexisBV
Participant régulier
Participant régulier
 
Messages: 676
Inscription: Mar 07 Juil, 2009 00:16
Localisation: Saint Laurent
Possédez-vous une licence de pilote?: Oui
Marque de l'avion:
Modèle de l'avion:
Identification de l'avion:

Re: Communication incompréhensible...126,7

Messagepar jules » Lun 20 Mar, 2017 14:17

AlexisBV a écrit:Faut le dire, les pilotes étranges qui viennent ici ne viennent pas pour apprendre une langue. J'imagine que 99% d'entre eux retourneront dans leur pays pour piloter en communiquant dans leur langue maternelle.

Alors ils apprendront le stricte minimum pour pouvoir faire leurs cours ici. Oui on peut monter les requis, ils iront ailleurs et le problème sera "réglé". MAIS... c'est tout à fait vrai que c'est pas différent de la situation anglais/français qu'on a au Québec (surtout en région). On pourrait avoir un étranger parfaitement à l'aise en anglais, ça l'aidera pas dans une bonne partie de la province.

Les seules "vraies" solutions:

1) Exiger une seule langue universelle pour les comms en aviation partout dans le monde. Désolé mais ce sera pas le français. OU,
2) attendre que les datalink seront assez avancés et abordables pour que tous puissent indiquer leur position et intentions électroniquement (genre sur une moving map)


Le pilotes étrangers qui viennent ici veulent devenir pilotes de ligne. Alors, l'anglais est important car sans cela... pas de travail! C'est certain qu'ils n'apprendront pas le français car ce ne leur sera pas très utile.

Bernard
jules
Participant habitué
Participant habitué
 
Messages: 464
Inscription: Mar 14 Aoû, 2012 18:24
Localisation: Montréal
Possédez-vous une licence de pilote?: Oui
Marque de l'avion: Cessna
Modèle de l'avion: 172M
Identification de l'avion: GUJO

Re: Communication incompréhensible...126,7

Messagepar jules » Lun 20 Mar, 2017 14:22

DeltaMike a écrit:
C-GBVK a écrit:...combien de pilotes regarde en arriere avant d'amorcer un virage particulierment a droite ?


Excellente question. Il y a plusieurs années, lors d'une "Check ride" en vue de louer, l'instructeur m'a demandé d'amorcer une vrille. J'ai balancé les ailes de chaque côté avant de faire la vrille, pour vérifier s'il y avait du trafic en dessous. Bien l'instructeur était surpris, et m'a dit que c'était la première fois qu'il voyait ça. C'est comme ça qu'on m'a montré à voler, mais je crois que ça s'est perdu avec les années.


J'ai appris de la même façon que toi. En fait, sur un 172, on me demandait de faire un "clearing turn" presque à chaque virage. Donc, avant de tourner à gauche, un léger virage à droite histoire de soulever l'aile, puis virage à gauche. Ainsi, je pouvais regarder avant que l'aile cache ma vue.

Lorsque j'ai essayé cela avec un instructeur local, après 20 ans sans voler, il m'a demandé ce que je faisait! Alors, j'ai arrêté!

Bernard
jules
Participant habitué
Participant habitué
 
Messages: 464
Inscription: Mar 14 Aoû, 2012 18:24
Localisation: Montréal
Possédez-vous une licence de pilote?: Oui
Marque de l'avion: Cessna
Modèle de l'avion: 172M
Identification de l'avion: GUJO

Re: Communication incompréhensible...126,7

Messagepar chico5817 » Lun 20 Mar, 2017 17:02

Pour ma part, les 2 instructeurs que j'ai eu m'ont pas mal brassé et on exigé que je regarde à gauche ou à droite en balançant les ailes avant de tourner peu importe la manoeuvre et pourtant il n'y a pas si longtemps que cela me semble... 8-)
Avatar de l’utilisateur
chico5817
Vrai participant
Vrai participant
 
Messages: 1430
Inscription: Ven 09 Oct, 2009 09:45
Localisation: Beloeil
Possédez-vous une licence de pilote?: Oui
Marque de l'avion:
Modèle de l'avion:
Identification de l'avion:

Re: Communication incompréhensible...126,7

Messagepar Rudder Bug » Lun 20 Mar, 2017 17:44

Je vole à l'occasion avec d'autres pilotes sur des avions à aile haute et la plupart font des virages sans regarder avant de tourner. Je ne peux concevoir une telle pratique! Chaque fois que ça se produit, je leur montre le vieux truc de lever l'aile dans la direction du virage désiré, bien regarder et pendant le roulis, regarder de l'autre côté. Ils me disent toujours qu'on ne leur a pas montré à le faire!

Aussi, une phrase qui m'avait marqué à vie dans le livre Pilote de chasse de Pierre Closterman: "L'ennemi se cache dans le soleil". On ne peut voir un avion s'il est entre le soleil et nous; c'est un Blind Spot total.

Gilles
Avatar de l’utilisateur
Rudder Bug
Top participant
Top participant
 
Messages: 3293
Inscription: Ven 26 Sep, 2008 09:22
Localisation: Rivière-Rouge, Laurentides
Possédez-vous une licence de pilote?: Oui
Marque de l'avion: Piper
Modèle de l'avion: PA-22/150 Tri-Pacer
Identification de l'avion: C-FKZE

Re: Communication incompréhensible...126,7

Messagepar bush pilot » Lun 20 Mar, 2017 18:38

quoi ? rudder bug ? je me demandais ou tu etait? cest ce vieux post qui ta réveillé !!! =:)
bush pilot
Participant à l'aise
Participant à l'aise
 
Messages: 928
Inscription: Ven 04 Mar, 2011 21:18
Localisation: prevost
Possédez-vous une licence de pilote?: Non spécifié
Marque de l'avion: pelican
Modèle de l'avion: bush caddy
Identification de l'avion:

Re: Communication incompréhensible...126,7

Messagepar Rudder Bug » Lun 20 Mar, 2017 19:35

bush pilot a écrit:quoi ? rudder bug ? je me demandais ou tu etait? cest ce vieux post qui ta réveillé !!! =:)


Ben oui, ça fait des lunes!

Je m'éloigne de l'aviation progressivement pour faire plus de lutherie, j'adore ça et j'ai de plus en plus de clients dans mon petit atelier de réparation. Je vole un Beaver en Saskatchewan l'été depuis trois ans. J'espère que tu vas bien!
Avatar de l’utilisateur
Rudder Bug
Top participant
Top participant
 
Messages: 3293
Inscription: Ven 26 Sep, 2008 09:22
Localisation: Rivière-Rouge, Laurentides
Possédez-vous une licence de pilote?: Oui
Marque de l'avion: Piper
Modèle de l'avion: PA-22/150 Tri-Pacer
Identification de l'avion: C-FKZE

Re: Communication incompréhensible...126,7

Messagepar MarioL » Lun 20 Mar, 2017 20:52

En région éloignée (Québec), on n'a pas de Chinois, mais on a des Français de France qui ne sont pas super développés dans la langue de Shakespeare. Alors, quand un unilingue anglophone vole dans le coin en VFR, c'est la même problématique d'incompréhension français vs anglais et également anglais vs français. Il n'y a pas beaucoup d'anglophones dans notre coin, mais il suffirait d'une malchance...

Je ne suis pas certain de comprendre la logique dû au fait que moi je dois être certifié en anglais pour aller voler dans les régions anglophones, mais que les anglophones ne soient pas obligés d'être certifiés en français pour voler au Québec... c'est n'est pas un point de vue politique; c'est seulement en rapport à la sécurité aérienne...

Il me vient toujours plein d'idées simples et pratiques; il me semble que d'adapter ce procédé aux vols VFR serait winner : https://www.youtube.com/watch?v=m6ytqbjcYSo
Dernière édition par MarioL le Mar 21 Mar, 2017 18:02, édité 4 fois.
Avatar de l’utilisateur
MarioL
Participant régulier
Participant régulier
 
Messages: 513
Inscription: Mar 02 Nov, 2010 17:19
Localisation: Lévis et St-Benoit Beauce
Possédez-vous une licence de pilote?: Oui
Marque de l'avion:
Modèle de l'avion:
Identification de l'avion:

Re: Communication incompréhensible...126,7

Messagepar sierra » Lun 20 Mar, 2017 21:42



Serge :siffle:
Avatar de l’utilisateur
sierra
Top participant
Top participant
 
Messages: 3682
Inscription: Mer 11 Mai, 2005 10:14
Localisation: Dans la Beauce
Possédez-vous une licence de pilote?: Oui
Marque de l'avion:
Modèle de l'avion:
Identification de l'avion:

Re: Communication incompréhensible...126,7

Messagepar bush pilot » Mar 21 Mar, 2017 06:19

MarioL a écrit:En région éloignée (Québec), on n'a pas de Chinois, mais on a des Français de France qui ne sont pas super développés dans la langue de Shakespeare. Alors, quand un unilingue anglophone vole dans le coin en VFR, c'est la même problématique d'incompréhension français vs anglais et également anglais vs français. Il n'y a pas beaucoup d'anglophones dans notre coin, mais il suffirait d'une malchance...

Je ne suis pas certain de comprendre la logique dû au fait que moi je dois être certifié en anglais pour aller voler dans les régions anglophones, mais que les anglophones ne soient pas obligés d'être certifiés en français pour voler au Québec... c'est n'est pas un point de vue politique; c'est seulement en rapport à la sécurité aérienne...

Il me vient toujours plein d'idées simples et pratiques; il me semble que d'adapter ce procédé aux vols VFR serait winner : https://www.youtube.com/watch?v=Spjx7L7Jpow




Hiiii. J'espère que tu travaille pas surle nouveau pont Champlain :P
bush pilot
Participant à l'aise
Participant à l'aise
 
Messages: 928
Inscription: Ven 04 Mar, 2011 21:18
Localisation: prevost
Possédez-vous une licence de pilote?: Non spécifié
Marque de l'avion: pelican
Modèle de l'avion: bush caddy
Identification de l'avion:

Re: Communication incompréhensible...126,7

Messagepar chico5817 » Mar 21 Mar, 2017 10:25

MarioL a écrit:En région éloignée (Québec), on n'a pas de Chinois, mais on a des Français de France qui ne sont pas super développés dans la langue de Shakespeare. Alors, quand un unilingue anglophone vole dans le coin en VFR, c'est la même problématique d'incompréhension français vs anglais et également anglais vs français. Il n'y a pas beaucoup d'anglophones dans notre coin, mais il suffirait d'une malchance...

Je ne suis pas certain de comprendre la logique dû au fait que moi je dois être certifié en anglais pour aller voler dans les régions anglophones, mais que les anglophones ne soient pas obligés d'être certifiés en français pour voler au Québec... c'est n'est pas un point de vue politique; c'est seulement en rapport à la sécurité aérienne...

Il me vient toujours plein d'idées simples et pratiques; il me semble que d'adapter ce procédé aux vols VFR serait winner : https://www.youtube.com/watch?v=Spjx7L7Jpow


Le Canada est probablement le plussss beau pays unimultilingue à sens unique au monde, bienvenu dans la contradiction... :lol: :lol: :lol:

Pierre C.
Avatar de l’utilisateur
chico5817
Vrai participant
Vrai participant
 
Messages: 1430
Inscription: Ven 09 Oct, 2009 09:45
Localisation: Beloeil
Possédez-vous une licence de pilote?: Oui
Marque de l'avion:
Modèle de l'avion:
Identification de l'avion:

Re: Communication incompréhensible...126,7

Messagepar Mammatus » Mar 21 Mar, 2017 10:33

chico5817 a écrit:
Le Canada est probablement le plussss beau pays unimultilingue à sens unique au monde, bienvenu dans la contradiction... :lol: :lol: :lol:

Pierre C.


Ce n'est pas un problème canadien, c'est un "problème" mondial! Tout les pays qui ont une autre langue que l'anglais comme langue officiel ont le même probleme!!!

Nos voisins ont la "chance" de parler la langue officielle de l'aviation reconnue internationalement!!! Si celle-ci était le Français, le problème serait inversé... Et si ca devient un jour le mandarin, alors on devra tous apprendre le mandarin... ;-)
Mammatus
Participant habitué
Participant habitué
 
Messages: 310
Inscription: Sam 16 Aoû, 2008 15:52
Localisation: Québec
Possédez-vous une licence de pilote?: Oui
Marque de l'avion:
Modèle de l'avion:
Identification de l'avion:

Re: Communication incompréhensible...126,7

Messagepar toxedo_2000 » Mar 21 Mar, 2017 11:00

MarioL a écrit:.........
Il me vient toujours plein d'idées simples et pratiques; il me semble que d'adapter ce procédé aux vols VFR serait winner : https://www.youtube.com/watch?v=Spjx7L7Jpow


Après une collision, pas de problème, tu "r'voles ! " :mrgreen:
Image
HA! Si mes bras pouvaient tourner, j'en sauverais de l'essence!!!
Avatar de l’utilisateur
toxedo_2000
Vénérable
Vénérable
 
Messages: 9481
Inscription: Jeu 18 Déc, 2003 13:02
Localisation: St-Michel
Possédez-vous une licence de pilote?: Oui
Marque de l'avion: Vivons heureux, vivons cachés
Modèle de l'avion: Objet volant
Identification de l'avion:

Re: Communication incompréhensible...126,7

Messagepar Theo007 » Mar 21 Mar, 2017 11:18

Voilà mon opinion de 2013 et ça pas changer.

Quand j’attends le propriétaire de l’école de St-Hubert dire que la qualité de la communication des élèves est pas en cause (ou pas un problème)

Je me demande s’il vit sur la même pilote que nous,,,

Je sais que certain veulent pas qu’ont en parle (pour ne pas nuire a St-Hubert) mais selon moi il y a du ménage a faire

Je sais l’importance de regarder dehors,,, mon instructeur a beaucoup insister sur ça durant ma formation

... Il avait aussi l’habitude de fermer la radio quand on ne comprenait rien... Mieux ne rien attendre que mal comprendre

Theo




Theo007 a écrit:Je vois malheureusement pas grand solution en vue, Transport Canada va surement pas réagir avant un accident, pour les Chinois les responsables sont les écoles qui tolère de tels manque de compétences linguistiques de leur élèves...

Il y a surement des solutions, mais un manque de volonté juste a regarder les fréquence, ont donne la même fréquences a 3 aéroports et zone d'entrainements (123.5) qui selon moi pourrais être changer enfin d'éviter des conflits et complications ...

Quand j'écoute tous ca sur 126.7 du haut de mon p'tit vol local en Estrie, j'ai l'idée que a 75% des communications ca viens du triangle de Bromont / Lachute /Joliette / Bromont

c'est dans se triangle que ont retrouve les aéroports le plus occupé, le plus de chinois, d'école, planeur et de formations hélico aussi ...

Chaque pilote peut faire sont effort aussi, mais ont sais bien que ont en viendras jamais a boute... Moi le Pcas est rentré dans l'avion pour ca un peut, même si ca peut pas tous voir si ca peut juste m'éviter un "Close Mid Air" il va être payer...

:roll:
Avatar de l’utilisateur
Theo007
Grand conteur
Grand conteur
 
Messages: 7524
Inscription: Mar 20 Nov, 2007 23:55
Localisation: Valcourt (Estrie)
Possédez-vous une licence de pilote?: Oui
Marque de l'avion: Piper
Modèle de l'avion: Colt (PA-22 108)
Identification de l'avion: C-GTOH

Re: Communication incompréhensible...126,7

Messagepar Theo007 » Mar 21 Mar, 2017 11:21

Mes amis pilote savent que moi comme pilote aller a St-Hubert me fait peur justement pour un midair en vol
beaucoup de trafic, communication, étudiant en pilotage de la chine qui n’ont pas un vocabulaire clair, etc..

Se triste évènement pourrait donner des minutions aux opposants des aéroports,,,

ses “P'tites coco fragiles” qui s’installe a coté d’un aéroport qui est la depuis 80 ans et ensuite voudrais ça fermeture !

Ce que les “P'tites coco fragiles” ne savent pas,,, est que chaque fois tu fermes un aéroport.. Tu augmentes le trafic et les risques dans ceux encore ouverts

L’accident de vendredi est une des conséquences indirectes de la fermeture de l’aéroport de Mascouche par des opposants en 2016

Quand l’aéroport de Mascouche a fermé,, plusieurs école et pilote sont allés s’installer à St-Hubert qui augmente le trafic

Theo
Avatar de l’utilisateur
Theo007
Grand conteur
Grand conteur
 
Messages: 7524
Inscription: Mar 20 Nov, 2007 23:55
Localisation: Valcourt (Estrie)
Possédez-vous une licence de pilote?: Oui
Marque de l'avion: Piper
Modèle de l'avion: Colt (PA-22 108)
Identification de l'avion: C-GTOH

Re: Communication incompréhensible...126,7

Messagepar C-GBVK » Mar 21 Mar, 2017 12:04

Bonjour

J'ai passer 22 ans de pilotage jusque au début 1980 sur des vieux avions Champion Piper J3 ect.. 65 hp pas de systeme éléctrique, pas de radio , les premiers radios portables STS , ICOM et autre ne date pas de si longtemps . Les Cessna 140 avait des Narco a lampes et j'étais pas le seul a voler sans radio ni a savoir parler anglais .
Rendre l'anglais obligatoire pour tous les pilotes est un injustice pour de nombreux petits pilotes avion ULM qui fréquentent pas les grands aeroports controlé , ceux qui vivent dans des champs sur des petits aerodromes ,ceux qui se promenent en skis en flotteur sur des lacs dans le nord ect..
qui vont sur un aéroport , juste pour au faucheur de marguerite , le reste du temps c'est des petites aerodromes .
certain sont trop jeunes, d'autre se souvienne plus comment c'était dans les années 50 et 60 juste passer la licence théorique dans les baraques a Dorval , si tu ne savait pas maitriser l'anglais , le questionnaire était difficile a répondre (heureusement que c'était des questions multiples. )
Aussi j'ai compris pourquoi a cette époque il y avait autand de pilote avec licence en bois , parceque si tu savais pas l'anglais tu ne pouvais pas piloter un Piper J3 la documentation les papiers était en anglais . (contrairement a ce que on peut croire parmis ces pilotes il y en des bons et habile manoeuvriers qui savent operer un avion dans des pistes que bien des pilotes professionels n'arriveraient pas .
Le probléme de sécurité sera toujours présent autour des aerodromes trés achalandés (je dit souvent aux jeunes pilotes, un aerodromes achalandé auto controle c'est comme un nid de guêpes , ouvrer les yeux ne virailler pas trop pour rien, avec des passages de précautions ,suivez la procédure de circuit et atterrisser, c'est l'endroit ou on peut faire un accrochage .
Il faudrait pas exiger a un petit pilote , dans un Champion ou un ULM , d'avoir les compétances d'un pilote de ligne ,
Je connais le refrain, et la chanson , on vole tous dans le même ciel ..l
C'est faux il faut vivre dans les champs et dans le nord pour voir que c'est pas le même ciel, les mêmes pistes, et pas aux mêmes altitudes .

C'est comme le citadin des villes qui s'achete une fermette en campagne, dans un rang et qui dit a son voisin cultivateur attache ton chien , fait pas marcher ton tracteur a 6 heures du matin , ramasse ton tas bois a chauffage, cela pue le fumier , c'est la que le cultivateur lui répond quand tu vient en campagne apporte pas tes reglements de villes ..
C'est le même principe quand un pilote de ville , chausse des skis sur un avion et s'en vas faire du lac sauvage, il veut imposer les regles d'aeroport sur les lacs (si les facons de faire sont différentes dans les champs, dans la forêt du nord , c'est une question de sécurité et cela s'est développé au travers l'éxperience des habitués .. )

André
Avatar de l’utilisateur
C-GBVK
Sérieux participant
Sérieux participant
 
Messages: 2361
Inscription: Ven 04 Juil, 2008 22:49
Localisation: Sorel
Possédez-vous une licence de pilote?: Non spécifié
Marque de l'avion:
Modèle de l'avion:
Identification de l'avion:

PrécédenteSuivante

Retourner vers Discussions générales

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Bing [Bot], Google [Bot] et 1 invité