Réalité pour nouveau pilote professionnel

Échangez avec des passionnés d'aviation sur une foule de sujets (reliés de près à l'aviation), trucs, aventures aériennes. Obtenez des conseils ou initiez-vous à l'aviation. Prenez contact avec l'association, faites-vous des amis(es), conservez le contact.

Re: Réalité pour nouveau pilote professionnel

Messagepar JSB » Dim 10 Sep, 2017 23:38

quant c'est rendu que tes vidanges sont pas ramassé parceque ton sac est blanc, ouch!!!!!


Historiquement, les premiers Standard Operating Procedures (SOP) qui sont à la base du code de conformité des vidanges maintenant harmonisés dans tout les pays civilisés ont été développé ici par un spécialiste de pointe. ;)p




Plus sérieusement, en faisant un petite recherche de litérature réglementaire sur le sujet de la gestion des déchets en aviation je suis tombé sur un détail qui ferait une question dévastatrice dans la partie réglementaire de l'examen APTL: On peut autoriser le départ d’un aéronef avec un système de détection de fumée non opérationnel s’il n’y a PAS de sacs de déchets résultant du service en vol dans les toilettes, par conséquent l’autorisation d’exception relative à la liste d’équipement minimal (MEL) de l’aéronef ne s’applique PAS lorsque de tels sacs sont placés dans les toilettes.

https://www.tc.gc.ca/fra/aviationcivile ... r-1632.htm
.
.
JSB
Participant habitué
Participant habitué
 
Messages: 378
Inscription: Mer 12 Oct, 2011 00:15
Localisation: CYHU
Possédez-vous une licence de pilote?: Non spécifié
Marque de l'avion:
Modèle de l'avion:
Identification de l'avion:

Re: Réalité pour nouveau pilote professionnel

Messagepar JSB » Dim 10 Sep, 2017 23:46

Tout ça pour dire que l'avenir en aviation et même le moment présent est très positif et n'a rien à voir du monde de l'aviation des 5-10 dernières années.


J'ai eu plusieurs jeunes instructeurs et ils ont tous fini par trouver de bons postes sur les machines de leurs rêves...
JSB
Participant habitué
Participant habitué
 
Messages: 378
Inscription: Mer 12 Oct, 2011 00:15
Localisation: CYHU
Possédez-vous une licence de pilote?: Non spécifié
Marque de l'avion:
Modèle de l'avion:
Identification de l'avion:

Re: Réalité pour nouveau pilote professionnel

Messagepar ttq » Lun 11 Sep, 2017 06:26

oui en effet, reprenons sérieusement le côté positif, l'industrie se porte bien
et c'est tant mieux pour les pilotes-aspirants
mais déjà a l'Aéroclub de YHU je ne me souviens pas que les jeunes se plaignaient
c'est vrai que ça prenait 1000 heures de vol pour aspirer, maintenant c'est beaucoup moins
ttq
Pilier du forum
Pilier du forum
 
Messages: 5153
Inscription: Sam 20 Mar, 2004 09:15
Localisation: montreal
Possédez-vous une licence de pilote?: Oui
Marque de l'avion: ex-C182 ex-185 ex-r44 H120
Modèle de l'avion:
Identification de l'avion:

Re: Réalité pour nouveau pilote professionnel

Messagepar alexfortin » Lun 11 Sep, 2017 15:52

anthony a écrit:Bonjour,

Je suis nouvellement inscrit à la licence privé puis professionnelle.

J'aimerais l'avis de vrais pilotes, pas de chichi de vente venant des écoles.

Est-ce que c'est difficile trouver un emplois temps plein à l'obtention de la licence pro (CPL)?
Est-ce que je dois m'attendre à déménager?
Est-il possible de rester à Québec, et de quitter la maison pour 1 ou 2 semaines, puis revenir?
Quel est le salaire moyen annuel d'un finissant?

Je vois pleins d'articles qu'il manque de pilote et que des compagnies comme Jazz emplois de plus en plus ceux qui n'ont pas beaucoup d'heures de vol. Quel est votre avis là dessus?

La licence de pilote de ligne; est-ce que c'est le transporteur aérien qui fournis cette formation, ou est-ce un cours additionnel que je dois suivre?

Merci
A+


Si tu veux un conseil de la part d'un gars qui n'est pas pilote professionnel et qui ne va jamais en faire une carrière........ Et bien prend le temps de jaser avec des gars qui l'ont été plus que 2 ans ou qui le sont encore.

Tu verras que les feedback des gars (ou filles) qui ont fait ce métier vont être de meilleur qualité que de la part de ceux qui on changé d'idée après 2 ans. Y a plein de raison pour quelqu'un de changer d'idée, d'abandonner ou de passer à autre chose mais quand tu lâches quelques choses parce que c'est trop dur et bien tu te gardes une petite gêne dans tes commentaires sur le métier en question.

J'en ai fait des choses dans ma vie et j'en ai aussi lâcher et abandonner. C'a arrive à tous le monde de changer d'idée.

J'ai un de mes oncles qui a passé sa vie à dire à tout le monde que c'était de la merde d'être a son compte et d'avoir sa compagnie, que c'était impossible de réussir en affaire.... Il a passé sa vie à découragé tout ceux à qui il en parlait. Et pourtant il avait été à son compte juste le temps de faire faillite (environs 3 ans). Mais il a passé sa vie à chialer. Un sacrément de chance que je l'ai pas écouté..... Combien de jeunes il a découragé avec ses paroles........Et bien c'est pas mon Oncle que les chambre de commerce invite pour parler aux jeunes entrepreneurs.

Quand tu as 14 ans et que tu veux un jours jouer dans la ligue national de Hockey, et bien tu regardes les joueurs de la ligue national. Tu vas pas jaser avec les gars de la ligue Senior qui on pas fini leur Midget AAA pour avoir des conseils et te faire dire que c'est difficile le hockey.

Désolé mon Bob mais s'a me met en feu de lire tes commentaires qui j'ose espéré qu'ils ne vont jamais faire reculer un jeune qui veut devenir pilote. Ok tu l'as eu difficile on l'a compris et tu as choisi de faire autre chose c'est ton droit et je respecte cela mais donne un break aux jeunes qui peuvent faire une belle carrière. La misère que tu as eu, tu l'as eu parce que tu a fais ce métier sur le tard. Ce que tu as vécu serait selon moi très pertinent pour quelqu'un de 45-50 ans qui veut tout recommencer comme tu as fais. C'a tu l'as vécu.... Mais à 20-25 ans y a rien là de souffrir un peu durant 2-3 ans. c'est même le fun et c'a forme le caractère.

Y a des dizaines de milliers de pilotes d'avion au monde et ils ont pas tous passer par des sandwichs au Jambon et du kraft dîner dans un 3 1/2 à Waskaganish

Alors fit toi plus à des gars comme Mrenaud qui sont devenu des références dans leur métier.

Désolé mais c'était ma monté de lait......

Alex
Avatar de l’utilisateur
alexfortin
Sérieux participant
Sérieux participant
 
Messages: 2108
Inscription: Ven 24 Juin, 2011 16:12
Localisation: Boucherville
Possédez-vous une licence de pilote?: Oui
Marque de l'avion: Mooney
Modèle de l'avion: M20J
Identification de l'avion: C-GMSE

Re: Réalité pour nouveau pilote professionnel

Messagepar Bob Cadi » Lun 11 Sep, 2017 16:09

Effectivement, je constate que depuis quelques années, la demande de pilotes est pressante.
Et cette pression fait que les employeurs qui ne recherchaient que des as pilotes avec des milliers d'heures
et bien ils se lichent la patte.

Tant mieux et enfin.

Il était temps que les choses changent, car y avait pas grand chose de motivant à savoir
que nous devions accepter de vivre sous le seuil de la pauvreté pour plusieurs années à venir
en endossant une telle responsabilité avec tant de sacrifices.
Surtout quand un gars à fait toutes ses études sur le bras sans passer par le CQFA...

Faut juste demeurer les yeux ouverts et savoir que ne deviens pilote qui veut.

Maintenant, le momentum serait donc bon pour négocier des salaires décents.
Représentatifs des responsabilités qui accompagnent la job.

Bravo et espérons que ça va perdurer.

Bob
Avatar de l’utilisateur
Bob Cadi
Légende vivante
Légende vivante
 
Messages: 8657
Inscription: Ven 20 Fév, 2004 22:04
Localisation: Roxton Pond
Possédez-vous une licence de pilote?: Oui
Marque de l'avion: Bush-Caddy
Modèle de l'avion: L-160 @ 180 hp
Identification de l'avion: C-GPEF

Re: Réalité pour nouveau pilote professionnel

Messagepar air » Mar 12 Sep, 2017 08:55

Je ne suis pas dans le domaine de l'aviation mais j'ai l'impression que le terme pilote est un terme général au même type qu'être médecin ou ingénieur. Il existe plusieurs types de médecine et d’ingénierie qui peuvent être très différentes des uns aux autres.
Le vrai défi est souvent d’apprendre à se connaitre. Si tu trouves le travail que tu aimes, tu n’auras pas à travailler un jour de ta vie. Tu seras alors bien plus riche que bien des gens fortunés, indépendamment de tes revenues.
air
Participant occasionnel
Participant occasionnel
 
Messages: 186
Inscription: Ven 14 Oct, 2011 21:13
Localisation: Cyhu
Possédez-vous une licence de pilote?: Oui
Marque de l'avion:
Modèle de l'avion:
Identification de l'avion:

Re: Réalité pour nouveau pilote professionnel

Messagepar ttq » Mar 12 Sep, 2017 09:13

HUM!!!!! j'aime cette pensé, même si un peu magique, mais hautement souhaitable
si on avait le plein contrôle sur notre destiné
c'est vrai qu'une fois bien réfléchie, bien au fait de notre moi intérieur
de nos attentes, conscient de nos talents et surtout de notre personnalité
et si on est chanceux et l'opportunité rêvée se présente, ou on la déniche
et qu'on la prends au vol
alors, BINGO, tout baigne
mais combien gagne vraiment au BINGO?

j-p
ttq
Pilier du forum
Pilier du forum
 
Messages: 5153
Inscription: Sam 20 Mar, 2004 09:15
Localisation: montreal
Possédez-vous une licence de pilote?: Oui
Marque de l'avion: ex-C182 ex-185 ex-r44 H120
Modèle de l'avion:
Identification de l'avion:

Re: Réalité pour nouveau pilote professionnel

Messagepar air » Mar 12 Sep, 2017 13:04

Dans mon temps, on décidait de notre choix de carrière à la fin secondaire après une rencontre de 2-3 heures chez l'orienteur. C'est peut-être une des raisons du nombre réduit de bingo.

Oui, cette pensée est un peu magique mais soulève un point important.


Au sujet de la variété des employes dans l'aviation, quand je lis les histoires de Bob et le travail d'un ami pilote chez Air Canada, je ne trouve pas vraiment de similitude entre les 2 emploies. J'ai peux être une fausse image mais le pilotage de gros porteur semble se limiter à peser sur un bouton au décollage et à l'attérissage. Le temps doit être long si tu tombes sur le mauvais co-pilote.
air
Participant occasionnel
Participant occasionnel
 
Messages: 186
Inscription: Ven 14 Oct, 2011 21:13
Localisation: Cyhu
Possédez-vous une licence de pilote?: Oui
Marque de l'avion:
Modèle de l'avion:
Identification de l'avion:

Re: Réalité pour nouveau pilote professionnel

Messagepar Frank KKB » Mar 12 Sep, 2017 14:17

J'ai un de mes amis qui faisait aussi du Charter...Vancouver ou Toronto Heatrow...il me disait que j'avais plus de mérite de piloter KKB que lui son gros Boeing...il pesait sur le bouton 10 minutes après le décollage, enlevait le bouton 10 minutes avant l'atterrissage et il loguait 12 h de vol de Vancouver ou 8 de Toronto... :shock: :shock: :shock:

Mais je sais qu'il s'est tapé des «air tamtam» avant d'être pour ce transporteur...

François
Avatar de l’utilisateur
Frank KKB
Vrai participant
Vrai participant
 
Messages: 1373
Inscription: Lun 23 Mar, 2009 07:45
Localisation: St-Bruno
Possédez-vous une licence de pilote?: Oui
Marque de l'avion: Piper
Modèle de l'avion: Arrow II
Identification de l'avion: FKKB

Re: Réalité pour nouveau pilote professionnel

Messagepar Bob Cadi » Mar 12 Sep, 2017 18:30

Salut .

Je vais replacer certains morceaux à la bonne place me concernant.
Tout d'abord, je dois dire que mon aventure en brousse est mission accomplie sur toute la ligne.
Jamais, il faut dire que ça n'a pas marché.
Bien au contraire, mon rêve est devenu réalité et non pas un cauchemard.
Le cauchemard , fut de ne pas pouvoir continuer dans ces conditions...

Je vais y aller d'un court résumé.
En 2011, je me ramasse à Waskaganish et convainc Dave Peace le propriétaire du Beaver C-GSZA
qui est basé sur la rivière Rupert à 20 km de Waskaganish.
A la base, pas d'eau, pas d'électricité, pas d'internet...
De me prendre comme pilote de son Beaver.
J'ai a ce moment 1200 heures TT.
800 heures sur flotteurs, dont 750 PIC sur flottes.
Et 1050 comme PIC , flottes, roues et skis.
Moins de 25 heures sur C-180-185-206...
Tout le restant sur de petites machines dont mon Bush-Caddy CA. 1400 lbs Gross.

Le 29 Mai 2011 , je fais mon premier vol d'entrainement sur le DHC-2 alors que Dave va passer la journée
à transporter des matériaux...
Le 2 Juillet, je suis Solo.
Et depuis ce temps, je vole de mes propres ailes sur ce territoire ou l'eau brune est en moyenne juste 5-10 pds de creux.
Il y a plus de rivières que de lacs et des fois, il faut jouer avec les marées et de la brume qui arrive plus vite que les vents.

Mon but dans ce temps, là ...après avoir passé mon commercial, fût de ...un jour piloter un Beaver en mode de travail.
Et voilà , c'est chose faite.
Tout au long de cette année la, j'aurais travailler pour gratos, car j'étais sur ma prime de séparation de mon emplois précédent.
Mais je retirais quand même un salaire de $800.00 par semaine, plus $125 d'allocation de bouffe et le logement dans une roulotte
flambette de 30 pieds.

Bon, avec les mois, on réussit à entrer Internet Basse vitesse.
On a un système de panneaux solaires et de génératrice qui nous procure un certain confort....
Je transporte mon eau à la roulotte à coupe de 5 gallons...
Et c'est tout.
Je suis payé à la semaine de 6 journées de 10-12 heures.
Outre le pilotage, je fais de tout, assembler des quais, aller chercher du Gaz à Amos , monter le campement, maintenir la base,
service client, préparations de loads, etc etc...
Je vole alors environ 15-25 heures par semaines.. à coups de .2 et de .4...ça en fait des départs et des arrêts.

A part le travail. il n'y a plus rien dans ma vie.
Pas de loisirs, pas d'activité, pas de sorties, pas de restaurant, pas de Canadian-tire, pas d'amis, pas de pu rien.
Travail 6 jours en ligne et tu as même pas de télé le soir....
Et ta blonde...oublie ça...elle est à 14 heures de route, si tu en as une...
Tu en a pour 6 mois à ce rythme..., :passur:
Mais, jamais une seule minute j'ai eu l'impression de travailler durant ces 6 mois.
Mais pour tout le restant, j'ai juste exister, la vie s'arrêtait quand je terminais de compléter mon log de la journée.

L'automne , 2 semaines d'attente puis le chômage...ou JC m'a fait faire tout sorte de job au Nord, 7 iles, Fermont...j'ai adoré...mais
encore loin, pas de vie...
Le printemps suivant, je vais voir Dave et lui dit que je vais lui donner une seconde saison pour le remercier de m'avoir permis
de réaliser mon rêve et pour m'avoir fait confiance...régulièrement, Air Saguenay essayait de me prendre....
Mais je me devais fidélité à mon mentor, à certaines conditions....
Et ce sera ma dernière saison, c'était dit avant même de débuter.
Je quitte l'aviation de brousse par moi-même , car je veux vivre quand mon travail finit le soir, les fins de semaine...

Salaire de $1500.00 par semaine.
$125.00 par semaine de bouffe en surplus.
Loyer au village Indien de Waskaganish fournit, électricité et eau chaude fournit, même internet et la télé.
Pick-up fournit et essence inclus.
à 20-25 heures de vol par semaines, ça me donne quand même proche $75.00 de l'heure...plus la bouffe et le loyer gratos.
Bon ! Shu loins de manger du Kraft dinner.
Et fait j'ai ce que je mérite et j'en suis fier.
Mais on ne compte pas ça de même car je travaille mon 60-70 heures semaines, mais ya rien d'autre à faire....

Cette 2e année est moins difficile, Wow !!! luxe, électricité, douche chaude, télé, frigidaire, chiotte pas avec les mouches qui te torche.
Et tout comme la première année, JAMAIS je n'ai eu le sentiment de travailler...
Mais quand même pas rien d'autre...0 activité ou passe temps.
Pas de bricolage chez moi, pas de commissions, même pas de pêche au Gouin.

Puis cette 2e saison se termine et je me trouve une job dans une shoppe près de chez moi similaire à ce que je faisait avant d'aller en brousse.
2 années plus tard, mon ancien employeur de brousse fait K-Pout...difficulté avec ses pilotes et avec son lui-même...
J'ai revu mon Beaver ce printemps à Amos, abandonné depuis 2 ans, j'en ai eu les larmes à l'oeil.
Waskaganish....Beaver Golf, Sierra, Zulu, Alfa, 10 miles East ou Smokey hill over the Rupert , 500 feet... estimated in 6 minutes...SZA...

Alors, c'est mission accomplie du coté carrière.
Mais pour moi, cesser de vivre outre le pilotage et l'entretiens de la base, n'était pas mon idéal de vie,
pas à 50 ans avec une maison, un hydravion, des loisirs et supposément une blonde...

Bref, aujourd'hui, à 2000 plus heures, je sais bien qu'aller faire mon IFR, que j'ai déjà fait... me placerais surement en haut de plusieurs piles de CV
avec mon expérience passée et mes heures comme PIC.
Mais à quel prix ?
Et je ne parle pas de salaire...mais le prix de la vie.
Soit Exister ou Vivre, c'est une question que les pilotes doivent répondre, voir affronter un certains temps...
La rotation d'Air Inuit est fort intéressante...j'y pense des fois...

Mais pour moi, c'est être instructeur de vol que j'aimerais, pas le gars qui donne le privé.
Instructeur de vol au CQFA en spécialisation brousse.
Ça j'aimerais...vraiment.

Voilà mon histoire...mon succès, ma réalisation.

Bob
Pi...aux iles Fiji...y cherche un pilote de Beaver des fois...qui sait...
http://www.turtleairways.com/
Beaver ...Tango, Alpha, Lima ... 200 feet south of Cocunut beach... ;)p
Avatar de l’utilisateur
Bob Cadi
Légende vivante
Légende vivante
 
Messages: 8657
Inscription: Ven 20 Fév, 2004 22:04
Localisation: Roxton Pond
Possédez-vous une licence de pilote?: Oui
Marque de l'avion: Bush-Caddy
Modèle de l'avion: L-160 @ 180 hp
Identification de l'avion: C-GPEF

Re: Réalité pour nouveau pilote professionnel

Messagepar ttq » Mar 12 Sep, 2017 21:03

Bel histoire qui colle à tes propres rêves
Bien écrit et logique
Tu avait pas besoin de te justifier
Jp
ttq
Pilier du forum
Pilier du forum
 
Messages: 5153
Inscription: Sam 20 Mar, 2004 09:15
Localisation: montreal
Possédez-vous une licence de pilote?: Oui
Marque de l'avion: ex-C182 ex-185 ex-r44 H120
Modèle de l'avion:
Identification de l'avion:

Re: Réalité pour nouveau pilote professionnel

Messagepar air » Mer 13 Sep, 2017 07:26

Bob, continue d'écrire pour te justifier ou pour toute autre raison, j'adore te lire.
air
Participant occasionnel
Participant occasionnel
 
Messages: 186
Inscription: Ven 14 Oct, 2011 21:13
Localisation: Cyhu
Possédez-vous une licence de pilote?: Oui
Marque de l'avion:
Modèle de l'avion:
Identification de l'avion:

Re: Réalité pour nouveau pilote professionnel

Messagepar tonyb » Mer 13 Sep, 2017 08:30

Super bon récit Bob. Envois leur ton CV. Tu sais jamais :-)

Coconut beach ca sonne pas mal comme plan de retraite!
Avatar de l’utilisateur
tonyb
Participant relaxe
Participant relaxe
 
Messages: 95
Inscription: Sam 11 Juil, 2015 05:34
Possédez-vous une licence de pilote?: Oui
Marque de l'avion:
Modèle de l'avion:
Identification de l'avion:

Re: Réalité pour nouveau pilote professionnel

Messagepar Mooney21 » Mer 13 Sep, 2017 08:54

Bob, tu dis que tu penses à Air Inuit quelque fois. Peut-être que tu devrais arrêter d'y penser et faire un pas en avant. Le temps est propice et la rotation deux deux offre quand même une bonne qualité de vie. Je n'y ai jamais travailler mais mon opinion est basée sur les commentaires de plusieurs compagnons de ligne qui ont apprécié leur temps chez Air Inuit. D'après ce que je lis à ton sujet, tu es un bon candidat pour eux et ce genre de travail te plairais.
Mes deux cents.

Michel
Mooney21
Participant régulier
Participant régulier
 
Messages: 523
Inscription: Mar 17 Aoû, 2010 12:01
Localisation: Couronne nord de Montréal
Possédez-vous une licence de pilote?: Oui
Marque de l'avion: Van's Aircraft
Modèle de l'avion: RV-10 (en construction)
Identification de l'avion:

Re: Réalité pour nouveau pilote professionnel

Messagepar pilot1 » Mer 13 Sep, 2017 11:51

Bob, je crois que ce que tu veux ou aimerais faire c'est pas la majorité des jeunes d'aujourd'hui qui veulent faire ce genre de parcours...
Toi, c'est la brousse qui t'intéresse et je ne pense pas que c'est là que tu peux faire une belle qualité de vie et un bon salaire et tu t'en ai aperçu sur le Beaver
Le levier n'est pas assez gros pour pouvoir bien payer les pilotes....

À mes yeux, pilote de ligne c'est l'endroit où les jeunes auront une plus belle qualité de vie incluant le salaire.

Mon 2 cents

Stephan
Avatar de l’utilisateur
pilot1
Participant habitué
Participant habitué
 
Messages: 424
Inscription: Lun 06 Oct, 2008 19:25
Localisation: Sherbrooke
Possédez-vous une licence de pilote?: Oui
Marque de l'avion: Cessna
Modèle de l'avion: C177 Cardinal RG
Identification de l'avion: C-GVMS

Re: Réalité pour nouveau pilote professionnel

Messagepar Bob Cadi » Mer 13 Sep, 2017 12:08

En effet la Brousse c'est plus de misère si l'on peut dire.
Mais c'est aussi plus de pilotage par les fesses..., un climat différent, un environnement différent.
En fait,c'est pas de la misère....

Certains veulent travailler avec une chemise blanche et d'autre aimerons la chienne bleue...
L'important c'est d'y avoir d'apposé les 4 bananes sur les épaules... ;)p

Faut aller selon ses gôuts.

Pour Air-Inuit, je connais à 100% comment ça fonctionne, j'y ai déjà travaillé
vla pas si longtemps...directement à Kuujjuaq.
Ils ont surement encore mon dossier en main... ;)
D'après moi, je me présente au Northern avec mon numéro d'employé et je peux encore me ramasser de l'épicerie, qui était
incluse dans nos conditions de travail à ce moment.....hihihi !

Bob
Avatar de l’utilisateur
Bob Cadi
Légende vivante
Légende vivante
 
Messages: 8657
Inscription: Ven 20 Fév, 2004 22:04
Localisation: Roxton Pond
Possédez-vous une licence de pilote?: Oui
Marque de l'avion: Bush-Caddy
Modèle de l'avion: L-160 @ 180 hp
Identification de l'avion: C-GPEF

Re: Réalité pour nouveau pilote professionnel

Messagepar Foxtrotpapa » Mer 13 Sep, 2017 20:23

Hydro quebec recrute presentement pour le dash8 via air inuit ! C'est bien ca me semble . Tu pars de yul le matin et go baie james via l'abitibi ou bagotville avec retour a yul vers 17h. Lundi au vendredi . Yul-quebec-bagot-lg4-lg3-lg2- abitibi-yul . C'est pas mal ca la route.
Francois
Avatar de l’utilisateur
Foxtrotpapa
Participant à l'aise
Participant à l'aise
 
Messages: 877
Inscription: Mer 11 Juin, 2014 20:09
Localisation: Montérégie Ouest
Possédez-vous une licence de pilote?: Oui
Marque de l'avion: ICP
Modèle de l'avion: Savannah VG
Identification de l'avion:

Re: Réalité pour nouveau pilote professionnel

Messagepar anthony » Jeu 14 Sep, 2017 08:55

Merci à tous pour vos réponses. Cela m'aide dans mon cheminement.

Au plaisir de discuter avec vous.
anthony
Nouveau membre
Nouveau membre
 
Messages: 12
Inscription: Ven 08 Sep, 2017 10:06
Possédez-vous une licence de pilote?: Non, mais j'en rêve
Marque de l'avion:
Modèle de l'avion:
Identification de l'avion:

Précédente

Retourner vers Discussions générales

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Bing [Bot], sierra golf et 7 invités