moose stall - steep turn stall

Échangez avec des passionnés d'aviation sur une foule de sujets (reliés de près à l'aviation), trucs, aventures aériennes. Obtenez des conseils ou initiez-vous à l'aviation. Prenez contact avec l'association, faites-vous des amis(es), conservez le contact.

Re: moose stall - steep turn stall

Messagepar bush pilot » Jeu 11 Juil, 2019 08:49

mrenaud a écrit:La balle est seulement une indication des forces latérales. Avec une configuration assymétrique, tel qu’avoir un/des hélice*, une force latérale nulle n’indique pas l'absence de de glissade. Avec la balle centrée, tu seras toujours dans une légère glissade.

Je pourrais faire un dessin des forces sur l’avion mais ça ca aller à plus tard cette semaine.

*Dans un avion à plusieurs moteurs avec des hélices contre-rotative sur chaque aile, la configuration eat symmétrique si les moteurs génèrent la même puissance à la même vitesse rotative.







ça veut donc dire que je pourrais etre parfaitement coordonné et la bille décentré légerement , si javais sue ça , je l'aurais mentionné a mon instructeur a plusieurs reprise !! la défaite parfaite :D

mais tout de meme hyper interessant j'essaie de visualisé
Avatar de l’utilisateur
bush pilot
Participant accro
Participant accro
 
Messages: 1703
Inscription: Ven 04 Mar, 2011 21:18
Localisation: prevost
Possédez-vous une licence de pilote?: Non spécifié
Marque de l'avion: Pégazair
Modèle de l'avion: SP 100 -150 HP
Identification de l'avion:

Re: moose stall - steep turn stall

Messagepar Bob Cadi » Jeu 11 Juil, 2019 16:50

Louis_greniier a écrit:Abud, je t'aurai tellement gossé avec la maudite dérive du dessous. Désolé. C'est peut être pas nécessaire sur ton avion. Le Super cub n'en a pas. Le Aviat Husky en a des fois, et des fois seulement des ailettes de bout de stab ( des grosses par contre ). Fa que c'est peut être pas nécessaire pour le tiens. Je ne sais pas.

Louis


Heummm.
Merci Louis pour tes pertinents commentaires.

Mon humble opinion sur le finn en dessous du de la queue...
C'EST DE LA MARDE ! ! !

Juste un maudit paquet de trouble qui peut te mettre sérieusement en trouble dans une grande majorité de cas de stationnement en brousse
et de départ d'un quai.
Lors de plusieurs occasions, elle sera arrachée par certains models de buggy qui sortent les appareils de l'eau.

Dans une grosse majorité de cas en brousse on se stationne de reculon.
C'est bien plus mieux pour le départ, pour le réchauffement moteur sans devoir taxier.
Pour pouvoir affronter les vagues venues de loin en stationnement.
Faciliter le déchargement...
Pour une multitude d'autre raisons que tu découvriras avec les expériences.
Image

Quand on stationne de dos, on apporte l'appareil le plus possible au rivage et ensuite sur nos petites machines, on
va par en dessous de la queue, on appuis le dessous du fuselage sur notre dos et en soulevant à peine on peut juste reculer assez l'appareil sur la beach
pour pouvoir stabiliser le tout et pour démarrer le moteur avec juste un ptit coup de gaz pour se dégager.

Avec la finn, impossible de procéder de cette manière.
Et on ne peut soulever la machine par le stab...alors faut prendre une position assise par terre, débuter
une cession de YOGA et par méditation y aller de pensées positives et faire de la Lévitation...ce qui n'est pas possible à tous.
Mais surtout, dans plusieurs cas, le rivage peut être escarpé ou pleins de branchailles et d’obstacles qui vont venir rapidement en contact avec la finn.
Quelques minutes de brassage de vagues et la finn est toute écrapoutie dessous un fuselage bien bossé.

Puis trop souvent à quai, on doit justement passer la queue au dessus du dit quai, après avoir bien surveiller les ostis de poteaux trop longs
bien, on swigne la queue et Sckwitch, la finn viens de dérencher ou se tordre ou déchirer le dessous en traçant une belle ligne pointillée de rivets trop solides.

Donc en résumé, on s'installe une belle finn au dessus du fuselage, puis on peux aussi s'installer des finns sur le stab, en ajout.
De même, le fish tail est réduit et on augmente avec les 2 composantes distinctes notre besoin en stabilité.
Et on peut se stationner partout sans risquer d'arracher le dessous de notre machine.

Si lors d'une manoeuvre de cabochon on part en vrille et finit en feux de forêt , puis que l'enquête arrive à prouver qu'une finn
en dessous aurait peut être pu aider à ramener l'appareil.
Bien, ce sera tant pi pour nous, la sélection naturelle aura fait son œuvre.

Voilà mes opinions sur cette finn de dessous de marde.

Bob
Avatar de l’utilisateur
Bob Cadi
Vénérable
Vénérable
 
Messages: 9513
Inscription: Ven 20 Fév, 2004 22:04
Localisation: Roxton Pond
Possédez-vous une licence de pilote?: Oui
Marque de l'avion: Bush-Caddy
Modèle de l'avion: L-160 @ 180 hp
Identification de l'avion: C-GPEF

Précédente

Retourner vers Discussions générales

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 9 invités